Le trail du pays de Sault...

...ou quand parfois, on fait bien d'aller là où on n'avait pas prévu d'aller 🌄

C'est vrai que pour ce long week-end de Juin, j'avais plutôt envisagé faire un peu d'itinérance en montagne… Une idée pas forcément raisonnable : de la randonnée avec un - très - lourd sac sur les épaules, je vais en faire dans à peine un mois, et pour une quarantaine de jours, alors...  Donc, je me RAISONNE et je décide de rester un peu tranquille... Enfin, tranquille si on veut... Il me faut m'occuper un peu de cette très prochaine HRP, aller en discuter avec mon compagnon de randonnée, acheter un bon sac... Tout cela est fait le samedi ; du coup, je suis libre dimanche et y'a le trail du pays de Sault qui me fait de l'œil...

La semaine précédente, j'avais déjà regardé le profil du 30 km, et je m'étais dit "pas mal"! Première tentation, donc. Toutefois, un coup d'œil sur la carte IGN pour mieux voir le parcours me faisait encore hésiter : beaucoup trop de piste à mon goût.

Sans titre 1

parcours trail sault

Mais les 1800 m de D+  et la promesse de voir de beaux paysages plaident en faveur de mon éventuelle participation…

WP_20140608_014

Je m'inscris le jour J, me demandant si je ne suis pas en train  de faire une bêtise, car pas vraiment entraînée, et de plus, peu de coureurs se sont alignés sur cette distance; pourquoi? Ça fait un peu peur 😌

Mais en voyant qu'il y a peu de filles, je me dis que c'est peut-être là une bonne occasion de prendre des points pour le défi sud trail, dont c'est la 4eme manche et cela finit de me motiver.

TPSAULT 1

TPSAULT 2

Je chausse mes baskets, mais je sens que si ce n'est pas moi, ce sont elles qui craqueront avant la fin...

WP_20140612_001

...alors, j'enfile la seconde paire que j'ai pris la précaution d'emporter, mais ce n’est pas mieux 👣

WP_20140612_002

J’en ai marre de tout le temps trouer mes chaussures 😢

Le départ est donné à 8h30 au lac de Belcaire, il me semble que nous sommes 4 ou 5 filles. C'est l'une d'elle, Céline, qui mène le troupeau à travers le village. Nous entamons une première montée, je décide de faire la première partie du parcours tranquillement.

 

tps 1

 

Allez, ça double! Mais je reste zen ☺ Yvan, avec qui j'ai discuté avant le départ - on se disait tous les deux qu’on allait être derniers - fait partie de ceux-là. Une autre féminine, Sandra, passe aussi, mais peu de temps après, je la vois faire 1/2 tour : elle abandonne. Mince, alors! On n'était déjà pas bien nombreuses...

Nous montons encore un peu, avant d'attaquer une descente nous menant sur une piste parallèle à la route départementale (1049 m), laquelle nous conduit tout droit au col des 7 frères (1253 m) où un petit ravitaillement en eau est installé. Mon gros orteil sort de la chaussure, on dirait qu'il veut déjà se faire la malle ;-)

Nous poursuivons sur la piste à gauche encore quelques instants. Il fait chaud et même si la pente est douce, il m'est difficile de courir. Enfin, nous traversons une zone ombragée – ça fait du bien – et parvenons au Clot de la Mort, où ça devient intéressant : c’est le début de la crête… Je me régale de parvenir au point le plus haut du trail, la serre de Montcamp (1774 m), même si pour le moment, je suis toujours aussi tranquille, prenant le temps de photographier le paysage. C'est si beau !

TPSAULT 3

TPSAULT 4

 

 

TPSAULT 5

 

TPSAULT 6

TPSAULT 8

TPSAULT 7

 

Je me laisse attirer par la crête alors qu’il faut maintenant entreprendre la descente à flanc, droit sur le 2nd ravitaillement. Je savoure deux abricots secs, je refais le plein de ma bouteille d’eau, je prends les dernières photos. J’ai 11 km au compteur. Le coureur qui me suit dit aux bénévoles que nous devons être les  derniers car ça fait un moment qu'il ne voit plus personne derrière. Moi, je ne pense pas - pas quand même - ; pour avoir une idée plus précise, je demande combien de filles sont passées, mais ils ne savent pas répondre. Je pense être la seconde, mais je n'en suis pas sûre du tout.

 

TPSAULT 10

 

J’ai fait le tiers du parcours, je suis en forme et ce joli passage m’a enchantée, c’est donc en mode un peu plus « rapide » que je poursuis, aidée par la descente, il faut bien le dire! A partir du col du Teil (1627 m), on retrouve une piste, là, je devrais râler, mais pour une fois, ça ne me gêne pas trop. Il fait vraiment chaud, c’est l’endroit et le moment où la chaleur devient insupportable. A la station de Camurac (1264 m), je passe devant un bar, la tentation est grande de m'y arrêter...et je ne pense pas être la seule à avoir eu cette idée 🍺

C'est peu après que le parcours devient commun avec le 18 km (au col des 7 frères), je suis surprise de voir l'état des coureurs alors qu'ils viennent de commencer. Je dois être avec les derniers. Ça fait plaisir de voir un peu plus de monde, et curieusement, alors que j'ai 12 km de plus qu'eux dans les jambes, c'est moi qui double 🏃

Je « fais la course » avec l'un d'entre eux, selon le profil, on alterne nos positions; ça l'énerve un peu de voir que je suis "fraîche" par rapport à lui 😓

Peu à peu, je me rapproche d'un coureur avec des bâtons que je crois reconnaître : c'est Yvan. Ouh la, pour que je le récupère là, c'est qu'il ne doit pas être en forme... On est au pla du Boum, j’alterne course et marche, je ne me sens pas trop mal. Je trouve que les kilomètres passent vite. Le temps aussi, malheureusement 🕐🕑🕒

pla de boum

"Euh, Monsieur le photographe, je dois faire semblant de courir, là, pour la photo???"

Mais bon, je n'ai rien à perdre...sauf 100 points au défi, car je ne sais toujours pas s'il y a une autre fille entre Céline et moi, et combien nous sommes... Dans le doute, la seule chose que je puisse faire, c'est ne pas me faire rattraper. La descente finale sur un single à travers bois est un régal. Le trail touche à sa fin, Sandra, qui avait abandonné presque au début de la course est là. Elle m'encourage, me félicite et me confirme que je suis seconde. Yes! Encore quelques pas et je franchirai la ligne d'arrivée 🎌

20140608_125329

Il paraît que je suis fraîche et que même pas on dirait que je viens de courir 30 bornes 🌷

C'est vrai que je me sens encore en forme...mais contente quand même d'avoir terminé!

Et même s'il n'y a aucun mérite parce que finalement nous n’étions que 3 filles, et parce que la première est loin devant moi, je suis heureuse et fière de monter sur le podium avec Céline, qui gagne tout ou presque 🎦

tps 3

En plus, les récompenses sont chouettes 😊 et l’apéritif qui suit est bien sympathique aussi ;-)

tps 6

Yvan semble avoir récupéré... Moi, cet apéro m'a tuée...

ricard

Aucun regret donc d'avoir participé à cette belle course...

Un grand merci aux organisateurs, bénévoles, participants qui ont rendu ce moment sportif convivial et chaleureux – comme la météo !

profil tps

Ma première impression à l'arrivée fut que les 1800 mètres de D+ n'y étaient pas (j'ai estimé plutôt à 1500), ce que semble confirmer visugpx...

tps 7