10 juillet 2018

Eau

Le temps, le temps n’existe plus! Il file pourtant, inexorablement Comme Riufret, comme la Gardelle Et puis aussi, comme Caraussans   Tantôt dévalant la pente Dans un tumulte presqu’apaisant Parfois plus lentement Comme Soulcem, vallée charmante   A leur naissance, ces eaux sont calmes Etendent surface lisse, reflets de l’alme Invitent à la détente au prélassement A la douceur des éléments   Rivage paisible propose une pause Effort, soleil, anamorphose S’accorder un moment de répit Et ralentir encore... [Lire la suite]