Ou une sortie rocambolesque!

L'étang d'Izourt, que nous aurons presque toujours dans le paysage

pa 15

pa 16

pa 17

 

pa 18

pa 19

 

pa 20

pa 21

Objectif en vue

pa 22

Déterminée...

pa 44

En fond de vallée...

pa 28

La vallée...

pa 39

Contournement de rocher...

pa 43

Les étangs de Petsiguer...

pa 09

pa 10

pa 14

pa 11

pa 45

pa 12

pa 13

Grimpette...

pa 04

pa 05

pa 06

pa 07

Quand je vous dis rocambolesque... On en est tout retournés!

pa 08

Pics de Tristagne, de l'étang Fourcat, du Malcaras, Picot, et plus loin, le massif de l'Estats...

pa 29

Tristagne, pic de l'étang Fourcat, Malcaras, étang Fourcat...

pa 30

pa 31

pa 32

Site du Fourcat... 

pa 33

pa 34

Pic de l'Albeille... 

pa 35

La crête menant à la Pique d'Endron, entre Izourt et Gnioure...

pa 38

Les jolies couleurs du sommet...

pa 46

pa 02

Le point côté 2765 m, auquel nous avons la flemme d'aller...

pa 03

pa 36

pa 37

L'étang de Gnioure...

pa 47

Fourcat : pic, étang, refuge et étang de la Oussade...

pa 48

Le Tristagne joue à cache cache...

pa 49

Avec la Font Blanca...

pa 50

Du pic des Redouneilles au pic de Bourbonne...

pa 23

La crête du Rouch...

pa 24

La Font Blanca...

pa 25

Zoom sur la Font Blanca. On devine l'étang du Rouch...

pa 26

L'étang de Gnioure...

pa 27

 

 

Pour aller au pic de l'Aspre, c'est (presque) facile. Du parking de la centrale de Pradières, monter à l'étang d'Izourt, puis aux étangs de Petsiguer. C'est si bien indiqué qu'il est impossible de se tromper. Attention par temps humide ou lorsque l'eau dégouline -un peu comme en ce moment - quelques dalles demandent une attention particulière, surtout une, au-dessus de l'étang d'Izourt.

La suite, et bien, au premier étang de Petsiguer, aller chercher la croupe plein Est (évidente) en remontant d'abord NE. Ensuite, c'est à peu près tout droit jusqu'au somment. Je ne vous dirai rien de plus, on trouve assez facilement des traces gpx sur le Net, vu que nous, nous avons comme qui dirait un peu merdé!

Vers la fin de l'itinéraire, à force de craindre de partir trop à gauche, nous avons fini par nous retrouver bien trop à droite, et avec la neige gelée, on n'a pas fait c'qu'on voulait. Traversées, vires, petite escalade nous ont fait perdre pas mal de temps, sinon, on mettait un peu moins de 4h pour atteindre le sommet!

Environ 16 km et 1600 m D+

9 heures avec cette énorme perte de temps à parcourir la pente juste sous le sommet en long en large et en travers et avec une grosse pause repas.

 

pa 40

pa 41

pa 42