Le pic Nord des Pessons ou le pic d'Ensagents (2858 m), depuis le parking de Grau Roig (2100 m) avec le livre "100 sommets des Pyrénées" (2007)

01

Comme toujours, pas évident de trouver le départ d'une randonnée depuis une station de ski, surtout qu'il y a deux parking, et que nous nous sommes garés sur le premier, tandis que le topo donne le départ à partir du second (centre médical).

Dès le début, pour éviter la piste de ski, on prend une piste forestière (trop tôt, probablement), qui ne doit pas être la bonne... Alors, instinctivement, quand on se retrouve face à un mur, que jamais je n'oserais descendre à ski (ça va pas, non?) on vire à droite en se laissant guider par des cairns et un balisage bleu (ronds), sur un joli sentier qui nous amène directement sur les rives du lac Primer (2300 m). Premier émerveillement.

Il faut aller jusqu'au restaurant pour poursuivre l'itinéraire, toujours sur un joli petit sentier cairné.

04

Le lac Primer

05

Le lac Primer

Comme le topo-bouquin (ah, ces touristes Français!) est dans le sac et qu'apprendre un parcours par coeur n'est pas mon truc, nous allons jusqu'au lac Forcat, en laissant à droite le bon itinéraire. On s'en rend compte lorsqu'on se retrouve sur le GR7. Pas bien méchant, on n'a fait que quelques mètres d'erreur. Demi-tour donc pour retrouver, 60 mètres avant le lac (c'est à dire après) les tas de cailloux nous invitant à bifurquer à droite (c'est à dire à gauche).

07

Le lac Forcat

11

Le lac Forcat

Il ne nous reste plus qu'à poursuivre le chemin, avec pour fil conducteur les estanys de la Soulana, sous la crête du Cubil, en montant graduellement. Univers sauvage où quelques isards gambadent. En suivant toujours les indications du topo, vers 2480 mètres, nous laissons une trace cairnée à gauche pour continuer légèrement à droite (cairné aussi). Même si les petits tas de pierre se raréfient, il est aisé d'arriver au dernier lac (2500 m) et par-là même, au fond du cirque.

14

Les estanys de la Soulana

Le pic des Pessons (2858 m) dresse sa masse imposante devant nous. On commence à le gravir par la droite, mais pour éviter des zones d'éboulis, retournons rapidement à gauche pour aller chercher un petit collet (conseil : autant aller à gauche dès le départ, dans l'herbe, ça évite une petite traversée de blocs plus haut). Après, et bien c'est comme l'écrit Georges Véron dans une ancienne version du livre "100 sommets des Pyrénées" (2002) : il suffit de louvoyer! Nous prenons légèrement plus à gauche que le couloir herbeux mentionné dans le topo, en suivant les traces faites par les brebis, et avec l'espoir déçu de trouver quelques cairns, qui auraient pu nous faciliter le louvoiement! Mais rien! Enfin, cela passe bien, nous débouchons à gauche du sommet; il ne nous reste plus que quelques mètres à faire pour l'atteindre, facilement.

Nous découvrons à droite (Est) le cirque des Pessons avec les Estanys de la Soulana par lesquels nous sommes arrivés, les Estanys del cap dels Pessons par lesquels nous allons rentrer, et d'autres lacs encore.

Devant nous (NE), l'Alt del Cubil (2833 m), séparé du pic des Pessons par une jolie arête dentelée.

Vers le N-O, l'Alt del Griu (2874 m), avec à sa base les estanys d'Ensagents, parait beaucoup plus accessible.

Vers le Sud, l'arête que nous allons prendre pour le retour, avec au bout le Gargantillar (2864 m) ou pic Sud des Pessons et encore plus loin, le Montmalus.

En prolongeant le regard vers l'Est, la chaîne d'Envalira, avec le pic Negre.

Après, difficile d'identifier les sommets plus lointains... Pas habituée à ce panorama! On peut dire avec quasi-certitude que dans l'axe des étangs d'Ensagents, se profile au loin le massif de la Maladeta, et je crois reconnaître le pic d'Escobes côté ariégeois, mais sans plus...

C'est une belle journée automnale dont nous profitons pleinement au sommet. C'est tellement beau!

19

L'alt del Cubil vu depuis le pic des Pessons

20

Les étangs d'Ensagents

21

Le cirque des Pessons (estanys de la Soulana + dels Pessons)

23B

Une partie du cirque

Et la suite n'en sera pas moins belle...

Nous repartons par la crête Sud; cette fois, les cairns jalonnent l'itinéraire. Un vautour décolle juste à notre gauche au début de la descente; c'est assez impressionnant. Jamais je n'en avais vu d'aussi près. Au sommet, ses comparses étaient déjà passés près de nous à plusieurs reprises.

Si ce n'étaient les nuages qui font leur apparition soudaine, nous serions allés au Gargantillar (ou Pessons S), tout proche. En effet, depuis le col des Pessons (2800 m) où nous récupérons le GR7 pour redescendre dans le cirque, il n'est qu'à 40 minutes environ A/R. Pas grave, ça sera un bon prétexte pour revenir!

35

Le pic des Pessons

37B

L'alt del Griu et le pic des Pessons

38

Le lac du cap dels Pessons

40B

Le cirque

41

Le pic des Pessons

43

La crête sud

44

Le pic des Pessons et les Cubil

45

Le cirque

47

Le col des Pessons et la descente vers le cirque

48

Le lac du cap dels Pessons

50

Le Pic des Pessons, face Est (celle par laquelle on est montés)

Nous passons légèrement au-dessus du premier lac (lac du cap dels Pessons) puis allons récupérer les estanys dels Pessons (Meligar, Rodo...) que nous longeons toujours en rive gauche (contrairement au tracé du topo). Ils sont tous plus magnifiques les uns que les autres et chacun de nos pas nous conduit vers une nouvelle étendue au bleu profond qui nous émerveille.

Nous retrouvons en fin de parcours le lac Forcat, longé par erreur ce matin, puis le lac Primer et son restaurant (fermé à cette époque de l'année - dommaaaaage!)

53

Les estany dels Pessons

56

Un des estany dels Pessons

63

Un autre estany dels Pessons

67

Encore...

68B

Toujours...

69

On ne s'en lasse pas...

71B

Et ça n'en finit pas!

72

C'est magique!

73

J'sais plus quoi écrire

74

Grandiose

85B

Retour au lac Primer

Un jeune homme nous a précédés et fait une pause; il vient vers nous et nous demande en espagnol si on sait où se trouve la cabane de... avant de s'apercevoir que nous sommes français, comme lui!

Il fait le GR107 (chemin des Bonshommes) et n'est pas du tout à l'endroit où il croyait être... Quand on lui apprend qu'on est en Andorre, c'est tout juste s'il ne crie pas, car il se croyait en Espagne! Pour se situer, il ne dispose que d'un dépliant qu'on trouve dans les offices de tourisme (et là, c'est nous qui avons bien failli crier!). Dur!

Son moral en prend un coup; après ses explications et un coup d'oeil à la carte au 50 000 ème (ben, oui, on avait une carte, quand même!), on se rend compte qu'il a perdu le balisage du GR107 à la Portella Blanca d'Andorra, qui aurait dû lui permettre effectivement de passer de la France à l'Espagne... C'est ainsi qu'il s'est retrouvé sur un autre GR, le 7. Las, il ne se sent pas de remonter à ce col ce soir. A l'endroit où nous nous trouvons, il n'y a pas de cabane, du coup, il décide d'abandonner l'aventure débutée il y a 5 jours à Foix, pour le chemin des Bonshommes, mais il y a un mois depuis Toulouse. Le souvenir des deux dernières nuits très froides passées en altitude finissent de le convaincre. Il finit donc le chemin jusqu'au parking avec nous. Nous le déposons sur la route, où il fera du stop jusqu'à Andorre la Vieille. De là, il gagnera Madrid où des amis l'attendent. Bon courage, jeune homme!

 

parcours pessons

Le parcours

Une première escapade andorrane superbe, magnifique, toute en contraste, ce qui la rend encore plus magique... La laideur et la déformation de la montagne dûes au commerce au Pas de la Case, tout proche, et au tourisme de l'or blanc de Grau Roig, sont vite effacées au profit de l'univers sauvage dans lequel on se retrouve plongés dès les premiers pas... Terrain de jeu dont je rêve de poursuivre l'exploration...............

 

Topo p. 138-139 du livre "100 sommets des Pyrénées", rando Editions 2007

Carte 50000 ème Pyrénées n°7 Haute-Ariège/Andorre de ... 1986 (!!!!). Sur l'édition de 2001, la majeure partie de l'Andorre n'y figure plus.

Durées approximatives:

- du parking au lac Primer --> 30 mn

- du lac Primer au dernier lac de la Soulana --> 1h10

- du dernier lac au pic des Pessons --> 1h

soit 2h40 d'ascension

- du pic au col --> 35 mn

- du col au parking --> 2h20 avec une pause à l'un des lacs dels Pessons

soit presque 3 h de descente (mais on a pris notre temps dans le cirque!)

Moins de 6 heures de marche, mais un peu plus de pur bonheur!

 


 

Commentaires sur Le cirque et le pic des Pessons octobre 2012

 

 

jolie les photos

 

Posté par ludo, il y a un mois | | Répondre

 

  •  

    Merci Ludo!
    A bientôt j'espère...