Allez, aujourd'hui c'est parti pour un sommet peu fréquenté, parce que occulté par les pics dels Pessons. Enfin, on va essayer, car comme souvent pour l'Andorre - en particulier pour les sommets peu courus - je n'ai pas trouvé de topo, hormis celui de Michel Sébastien, datant de 1988!!! 

Le départ - très tardif; je bats des records! - se fait depuis le km 6 (à peu près) de la route d'Els Cortals d'Encamp, vers 1900 m d'altitude. Le refuge d'Ensagents est atteint en un peu plus d'une heure et je constate déjà une erreur dans le topo qui le situe à 2350 m alors qu'il est à 2420 m. Et je doute qu'il ait été "déplacé" depuis 27 ans, vu la nature du terrain à 2350 m... Un peu au-dessus du refuge, il faut quitter le sentier balisé qui file vers les étangs d'Ensagents et l'Alt del Griu. L'orientation plein Est du topo me semble bizarre... mais on décide de prendre cette option vers le seul large col facile que nous voyons, bien que Fred et moi soyons d'accord sur le fait que la crête est plus à droite, c'est-à-dire dans la direction sud-est. Soit! On prend un peu du topo, un peu de la carte au 40000ème sur laquelle il y a un sentier en direction du col, et beaucoup de pifomètre, à vue tout de même. Tout ce que j'aime, quoi! Je préconise de quitter rapidement le sentier balisé pour aller rejoindre un petit laquet. Normalement, on devrait tomber sur une trace. Normalement. Mais... pas de sentier, pas de cairn, rien... L'instinct nous dit de contourner un petit mamelon rocheux par la gauche, c'est alors qu'on découvre des petits étangs, à partir desquels on devrait aussi trouver la sente. 

01

02

Celle-ci est quasi inexistante, c'est à peine si on devine de rares passages. Enfin, elle devient plus visible et même carrément franche sous le large col que nous visons depuis tout à l'heure.

Ca n'y paraît pas comme ça, mais les 200 derniers mètres sont plutôt raides! Le pic dels Llops, c'est lui, là-bas, avec ses rochers qui dessinent des formes différentes selon l'imagination de chacun! Moi, au fil de la montée, je vois un chasseur assis tenant son fusil....

03

04

En fait, quand nous atteignons le col (qui doit être celui dels Pessons), à 2800 m, Fred et moi nous exclamons d'une seule voix : "Ah mais je suis déjà passé (e) par là" ! Effectivement, nous venons de déboucher sur la crête reliant les pics Nord et Sud dels Pessons, probablement bien loin des indications du topo, mais bon, ce n'est pas très grave! 

05

Etang d'Ensagents

06

Le cirque dels Pessons

07

Pic Nord dels Pessons et Alt del Cubil

08

 Alt del Griu et pic dels Pessons (N)

 

Malgré l'heure tardive, nous décidons de poursuivre vers notre objectif du jour, le pic dels Llops qui se dresse fièrement dans le paysage. Il est trop tentant!

09

 

La crête se fait facilement, malgré son aspect déchiqueté, et nous profitons de la vue admirable sur le bel estany de l'Illa, et celui d'Encamp.

10

11

12

Etangs d'Ensagents et alt del Griu

 

En moins de 3 heures, nous sommes au sommet. Je suis prise d'une forme d'euphorie tellement je suis heureuse d'être là. Je trouve ce pic tellement magnifique et j'appréhendais tellement de ne pas y parvenir (à cause de mon réveil plus que tardif, d'un topo plus qu'approximatif, d'une crête semblant imprenable...)

13

14

 

Quelle vue! Et surtout quel contraste entre le versant nord abrupt et celui sud, beaucoup plus doux... C'est saisissant! 

15

 Estanys d'Encamp et de l'Illa

16

17

18

19

20

21

22

Je veux pas dire de bêtises, mais il me semble bien que c'est le Canigou au loin!!!!

 

L'heure du repas est largement dépassée - normal, on est partis à midi!!! - on n'a même pas faim, alors après une bonne petite pause, nous décidons de poursuivre le chemin, sur les fameuses crêtes del Gargantillar...

23

24

 

On laisse tomber le topo, on laisse tomber la carte où un sentier dans la coma dels Llops est tracé, mais bon, entre ce qu'il y a sur la carte et la réalité du terrain, hein!!!... et on décide d'aller "direct" à l'étang Moreno que l'on voit, là-bas, en bas. De toutes façons, vu l'heure, on se doit de tracer! et surtout pas perdre de temps à trouver un sentier qui n'existe peut-être pas! Quant aux indications du topo, n'en parlons pas! Elles ont pourtant l'air beaucoup plus agréables que la descente qu'on va se taper!!!

25

26

27

28

Sous l'oeil des gendarmes -mais comment font certains blocs pour tenir en équilibre? - on entame une descente tout schuss, d'abord dans du granit délité, qui nous amène plein de sable dans les chaussures; c'est raide mais ma foi, ça se descend bien! 

29

30

31

32

Peu à peu, le sable cède la place à des blocs de plus en plus gros au fur et à mesure que l'on se rapproche de l'étang. La progression s'en trouve ralentie, plus gymnique et aussi plus pénible. Rien à voir avec la descente que mon ami Michel décrit comme la partie la plus agréable de la randonnée (pente herbeuse coupée de rhododendrons). A l'évidence, nous avons raté quelque chose (enfin, non, je ne trouve pas, en fait!!!) ou alors en 27 ans, il s'est passé un truc ici... Un phénomène géologique majeur ou je ne sais quoi qui a modifié le paysage en peu de temps ;-)

Toujours est-il que nous parvenons au même endroit, directement sur le superbe étang Moreno, sauvage au possible.

33

34

Le pic dels Llops jete son reflet dans ce miroir naturel, comme pour nous remercier de lui avoir rendu une petite visite et nous saluer! 

35

36

 

La rando n'est pas terminée, que déjà, j'ai envie d'y retourner!

A partir de l'étang, nous retrouvons enfin une trace qui nous ramène sur le sentier du départ, en dessous du refuge d'Ensagents. Je me souviens que la fois où j'avais fait l'Alt del Griu, au parking, un couple m'avait demandé où se trouvait l'estany Moreno (mentionné dans un petit guide touristique du Govern d'Andorre). J'ignorais totalement l'existence de ce lac et encore plus que c'était cette merveille! D'ailleurs, si son accès est facile, le trouver l'est beaucoup moins car aucune indication, aucun cairn, rien n'indique l'endroit où il faut quitter le sentier du refuge pour s'y rendre.

Il est à la fois si proche du refuge et si caché, niché entre les pins à crochet, que ça le rend encore plus merveilleux.

Nous retrouvons le paisible secteur de les Pedrusques avant de regagner le parking, des images plein la tête et des idées de futures randonnées. 

37

Il manquait un peu de soleil, qui aurait sublimé la beauté des paysages et surtout des lacs, mais c'était une douce et agréable journée d'automne, dans un univers tout en contraste et cette randonnée sauvage m'a enchantée au plus haut point! 

pic dels Llops

profil Llops

1000 à 1100 m de D+, 13,8 km 6h avec les pauses.

 

Dans le même secteur :

Pic dels Pessons ou pic d'Ensagents

Alt del Cubil

Alt del Griu

pic de Ribuls

Cap dels Agols