B01

Après les classiques, c’est parti pour une randonnée inédite : le pic de Bentaillole (1965 m) depuis le parking haut de la station d’Ascou Pailhères (1680 m). Pas beaucoup de D+ mais pas mal de distance.

C’est sympa de nous diriger vers une destination inconnue plutôt que l'habituel Tarbesou. Ca change !

Nous parvenons rapidement au col de Pailhères (2001 m), puis atteignons le Pigauce (2077 m, point le plus haut du jour) et le col des Trabesses. Plutôt que de continuer à monter sur la crête, nous faisons une traversée bucolique dans les pins, c’est sympa, même si le léger dévers avec les raquettes n’est pas très confortable… Vers 1800 m, on planque les raquettes derrière un bosquet – précaution inutile, y’a pas foule dans le secteur et à moins qu’un randonneur se mette dans nos traces par erreur, je doute que le site soit fréquenté – et on part à l’assaut des 170 mètres finaux. Ouh que c’est dur !

Mais qu’on est bien là-haut ! Y’a même pas de vent (ou si peu). Je finis la cuisson (de ma peau).

Après une longue longue pause, nous entamons le chemin du retour (dire qu’il va falloir retourner là-bas, et ça remonte, en plus !!!). Nous traînons, ne nous lassons pas du paysage inhabituel sous cet angle, particulièrement le Roc Blanc et le Madres…

Une jolie randonnée, pas si modeste que cela, loin et pourtant si proche des pistes de ski, mais totalement délaissée…. pour notre plus grand bonheur ;-)

 

B02

B03

B04

B05

B06

B07

B08

B09

B10

B11

B12

B13

B14

B15

B16

B17

14 bons km, 800 m D+ environ, 6h49 pauses comprises (2h35 pour atteindre le sommet).

Carte IGN 2248 ET Axat